Le développement du tourisme villageois en Guyane ne fait pas de doute. Partout en Guyane des idées et initiatives touristiques émergent.

Ces initiatives, si elles sont accompagnées, permettront la création d’un secteur d’activité spécifique et d’une offre touristique nouvelle pour la Guyane. PeH compte donc aussi accompagner la structuration de la filière.

 

Mise en réseau des acteurs

Dans le cadre de sa démarche de sensibilisation des porteurs d’idées et de projets touristiques dans les villages, PeH va réaliser un état des lieux du secteur du tourisme villageois en Guyane et ainsi disposer à la fois d’une liste d’acteurs et de projets mais avoir aussi une idée des opportunités de développement de ce secteur. La mise en réseau des acteurs sera, dès lors, facilitée.

La démarche de mise en réseau a été initiée en 2016 par PeH afin de permettre aux porteurs de projets et aux actuels prestataires touristiques des villages de se rencontrer et d’échanger sur leur expériences et difficultés et de créer des synergies entre eux.

L’objectif de s’unir est aussi capital pour la commercialisation de ces produits touristiques très spécifiques et liés aux circuits de l’économie sociale et solidaire.

 

Veille et représentativité

Peupl’en Harmonie mène déjà une veille à la fois du secteur du  « tourisme  durable  et  solidaire dans le monde » et du « tourisme en Guyane ».

Le but de PeH est donc de pouvoir partager avec les acteurs villageois les actualités et informations sur le secteur du tourisme solidaire dans le monde et chez nos voisins proches (Brésil, Suriname, Guyana) et sur le secteur du tourisme en Guyane.

Le but est aussi de leur permettre de les représenter ou de leur permettre d’assister à certaines réunions de concertation ou de décision sur la question du développement local ou du développement touristique en Guyane.

 

Montage de projets de coopération

Le tourisme villageois (ou « tourisme communautaire ») est largement développé dans la plupart des pays « du sud » mais aussi dans de nombreuses zones rurales de pays du nord. L’essor de cette filière touristique est aussi visible en Amérique du Sud où des pays comme le Costa-Rica ou l’Equateur ont été des précurseurs (30 ans d’expérience au Costa-Rica). Nos voisins proches se sont aussi lancés dans cette démarche depuis une dizaine d’années et nous aurions donc beaucoup à apprendre d’eux.

PeH, qui travaille sur la coopération pour la mobilité internationale des jeunes (par le volontariat et les échanges de jeunes), monte donc aussi des projets de coopération avec l’Amérique du Sud et l’Europe sur le thème du « développement local et touristique des zones rurales ».

 

PROGRAMME 2019 :

– Etat des lieux (identification et caractérisation) des initiatives villageoises sur le tourisme

– Organisation d’un regroupement des acteurs touristiques (porteurs de projets et prestataires) des villages fin 2019

– Communication des actualités sur « le tourisme solidaire mondial » et sur « le tourisme  guyanais » aux acteurs villageois par le biais de la newsletter et de la page facebook de l’association, et d’un mailing spécifique parfois

– Envoi de jeunes villageois en volontariat en Amérique du Sud pour découvrir et participer à des projets de développement local rural et témoignage de leur expérience fin 2019 lors du regroupement des acteurs touristiques des village